Maroc: l’immunité collective sera-t-elle affectée par le retard de livraison des vaccins ?

Depuis hier, le laboratoire pharmaceutique indien, « Serum institute of India », a annonce un retard de livraison de doses du vaccin AstraZeneca, destinées au Maroc. Et ce, à causes des fortes demandes d’acquisition dudit vaccin par plusieurs pays de par le monde.

Ce retard interpelle les Marocains et les inquiète quant à la possible éventualité d’affecter l’immunité collective, tant souhaitée avant la prochaine saison estivale. Les plus optimistes des experts marocains sont même allés jusqu’à assurer que cette immunité collective pourrait être concrétisée vers la fin du mois de mai prochain!

Dans ce cadre, le directeur du laboratoire de virologie à l’Université Hassan II, de Casablanca, membre de Commission nationale consultative d’autorisation des vaccins anti-coronavirus, a déclaré à Le Site info que le Royaume ne compte pas sur un seul laboratoire pour se faire livrer les vaccins.

Ainsi, Dr Moulay Mustapha Ennaji a tenu à confirmer que le Maroc est en négociations multiples avec plusieurs laboratoires, dans l’objectif de l’acquisition de doses suffisantes de vaccins. Et de préciser que « le retard de livraison du vaccin AstraZeneca n’aura aucune incidence sur la date de l’acquisition de l’immunité collective ». Celle-ci n’est pas dépendante de « Serum institute of India », contrairement à ce que certains peuvent le redouter, a souligné le virologue.

Le Royaume est en train de parachever plusieurs accords de partenariats avec les fournisseurs de vaccins contre le coronavirus et la campagne nationale de vaccination est sur la bonne voie afin d’atteindre les objectifs qu’elle s’est assignés, a encore assuré Dr Ennaji.

A signaler que le laboratoire de « Serum institute of India », relayé par une source concordante, a annoncé, lundi 22 mars, un retard de livraison du vaccin AstraZeneca à plusieurs pays, dont principalement le Maroc, le Brésil et l’Arabie Saoudite. Ceci, « à cause de la hausse de demande locale, même si le laboratoire met tout en œuvre en vue d’augmenter la quantité industrielle de la production », a-t-on expliqué.

De son côté, l’agence Reuters a confirmé cette information concernant les trois pays précités et les mêmes raisons de ce retard de livraison. Laquelle agence a également précisé que ledit retard a aussi pour cause « les critiques locales à l’encontre de l’Inde pour le don de grandes quantités de dose ou la vente de quantités supérieures aux besoins réels du pays. Alors que l’on enregistre un plus grand nombre cas confirmés de personnes ayant contracté le coronavirus dans le monde, particulièrement aux Etats-Unis d’Amérique et au Brésil ».

Larbi Alaoui et Rim Tbiba

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page