Maroc: les paraboles désormais interdites sur les façades

Nabil Benabdellah, ancien ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville l’avait annoncé, un jour seulement avant sa disgrâce.

Selon le journal Al Massae, un décret a enfin été signé, interdisant d’installer les paraboles sur les façades des bâtiments afin de préserver la beauté des villes.

Le nettoyage des tapis dans les escaliers et les couloirs de bâtiments, ainsi que leur exposition au niveau des balcons et des fenêtres des appartements sont également concernés.

Les habitants ne doivent également plus se débarrasser des “eaux sales” du ménage via leurs balcons. De plus, les animaux dangereux ou qui troublent le calme, la sécurité et l’hygiène au sein des immeubles sont prohibés et leurs propriétaires devront payer les frais de tout dégât causé au niveau des bâtiments. Les habitant, eux, sont appelés à respecter l’hygiène des lieux, les espaces verts et les jardins communs qui doivent être délimités.

Cette nouvelle loi, désormais enregistrée au bulletin officiel, a été adoptée afin de gérer l’immobilier et l’habitat commun.

N.M.

 

Suggestions d’articles

Météo Maroc: les prévisions du dimanche 17 février

Voici les prévisions météorologiques pour la journée du dimanche 17 février 2019, établies par la Direction de la météorologie nationale.