Maroc: les infirmiers et les techniciens de santé haussent le ton

Le Syndicat indépendant des infirmiers et techniciens de santé a révélé avoir décidé de hausser le ton vis-à-vis du ministère de la Santé et de la Protection sociale, à travers la programmation d’une batterie de nouvelles manifestations protestataires.

Ainsi, dans un communiqué, le Syndicat a annoncé l’arrêt du travail dans tout établissement hospitalier manquant d’un équipement essentiel ou souffrant de dysfonctionnements importants et le signaler afin que le ministère de tutelle assume ses responsabilités. De même que les infirmiers et techniciens de santé ne procéderont à aucune analyse en l’absence d’une ordonnance biologique dûment paraphée par un médecin reconnu officiellement.

Les infirmiers ont également décidé de ne pas participer à toutes les activités, liées aux visites  du ministre de la Santé et de la Protection sociale, dont le seul objectif est de « paraître » et d’enjoliver une image terne. En revanche, de telles activités seront accueillies par des sit-in et des mouvements de protestations, selon les concernés.

Toute tâche ayant trait au métier d’infirmier et ne respectant pas les conditions sanitaires nécessaires, la sécurité et les équipements indispensables ne sera pas accomplie afin de préserver l’état de santé du patient, a précisé le communiqué précité. Ce refus et ses causes devront être l’objet d’un signalement administratif à l’encontre des centres de santé qui présentent des soins médicaux en l’absence des services d’un médecin sur place.

Le Syndicat indépendant des infirmiers et techniciens de santé a aussi souligné que toutes sortes de mouvements protestataires seront organisées aux niveaux national, régional et local pendant tout le mois sacré de Ramadan, avec des sit-in divers nocturnes, entre autres manifestations.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page