Maroc: les enseignants contractuels ne comptent pas baisser les bras

La Coordination nationale des enseignants des Académies régionales de l’enseignement et de formation (AREF), dits enseignants contractuels, a de nouveau décidé l’organisation de manifestations protestataires et de sit-in, au niveau national, pour les prochains jours du mois d’avril courant et pour le mois de mai 2022.

Dans un communiqué, la Coordination a ainsi annoncé une grève nationale les 22, 23, 24 et 25 avril, en protestation à l’encontre des pressions et des entraves dont les enseignants concernés sont victimes. De même qu’une autre grève est prévue du 9 au 14 mai prochain, accompagnée de sorties médiatiques le dimanche 1er mai, date de la Fête du travail.

Le communiqué a également exprimé le refus de tout dialogue excluant l’intégration des enseignants des AREF dans les différents cycles du ministères de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports. Comme a été exprimé le refus de toutes les solutions précaires du programme des chantiers auxquelles a eu recours le ministère de tutelle.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page