Maroc: les dattes “made in Israël” refont parler d’elles

©DR

Pendant le mois sacré de Ramadan, les dattes occupent une place privilégiée à la table de la rupture du jeûne des Marocains. Dattes du Tafilalet, dattes algériennes et tunisiennes rivalisent pour séduire le palais des jeûneurs.

Cependant d’autres dattes, “made in Israël” celles-là, sont aussi présentes sur les étals des marchands, selon de nombreux témoignages. Et cela semble être le cas depuis des années, pas seulement ce Ramadan 2019, selon le quotidien Al Massae de ce vendredi.

Et si l’Exécutif persiste et signe en réfutant toutes relations commerciales officielles avec l’Etat hébreu, nombreux sont les observateurs qui assurent de la présence de produits israéliens dans les souks marocains, surtout pendant le mois sacré de Ramadan.

Les campagnes de boycott des dattes israéliennes se suivent et se ressemblent à chaque mois de jeûne. Et le Collectif BDS Maroc (Boycott, désinvestissement, sanctions) vient de publier des photos d’emballages de dattes “made in Israël”, vendues dans les souks marocains. Lesquelles dattes proviennent bel et bien des palmeraies d’Israël, via d’autres pays et frontières dans le dessein malhonnête et mercantile de camoufler leur véritable origine.

Le journal précise que les membres du Collectif BDS Maroc ont ainsi découvert et dénoncé une vingtaine de sortes de dattes israéliennes proposées sur les étals des marchands de plusieurs villes du Royaume.

A rappeler que malgré le soutien de nombreux Marocains au boycott, et le fait que des commerçants acceptent de retirer les dattes incriminées de leurs étals, le commerce informel parvient à se glisser entre les mailles des filets. Et les dattes d’origine israélienne réussissent toujours à investir nos souks et à s’inviter à la table du “ftour” ramadanesque.

Larbi Alaoui

Suggestions d’articles

Le Rwanda va ouvrir son ambassade au Maroc

La République du Rwanda a décidé d’ouvrir prochainement son ambassade au Maroc, a annoncé mardi un communiqué officiel émanant du bureau du premier ministre.