Maroc: les commerçants haussent le ton

Un grand nombre de commerçants et professionnels ont décidé de fermer jeudi et vendredi pour dénoncer les nouvelles mesures fiscales prises par le gouvernement.

Le bras de fer continue entre les commerçants et le gouvernement et plusieurs magasins ont fermé jeudi 10 et vendredi 11 janvier. Au bord de la faillite, les commerçants protestent contre les marchands ambulants et les nouvelles mesures fiscales qui les obligent à disposer d’une facturation pour toutes leurs marchandises.

Pourtant, le Chef du gouvernement Saâd Dine El Othmani, a annoncé la suspension des dernières mesures relatives au système informatique de facturation, dans l’attente des rencontres prévues entre les départements gouvernementaux concernés et toutes les parties représentant les catégories des commerçants et les professionnels en vue d’examiner les difficultés et de trouver les solutions adéquates.

L’annonce du chef de l’Exécutif n’a, semble-t-il, pas calmé la colère des commerçants qui menacent de tenir le 17 janvier une grève nationale.

K.B.

Suggestions d’articles

EST-WAC: ce qu’a dit El Othmani sur le “scandale de Radès”

Le Chef du Gouvernement, Saâdeddine El Othmani est revenu sur le scandale de la finale retour de la Ligue des Champions africaine, tenue vendredi dernier au stade de Radès, en Tunisie.