Maroc: le ralentissement de la vaccination anti-Covid inquiète

L’opération vaccinale continue de connaître un réel ralentissement et les citoyens sont de moins en moins nombreux à se rendre aux vaccinodromes.

Par ailleurs, le Professeur Moulay Said Afif, pédiatre et membre du Comité technique et scientifique, prévoit un renforcement des mesures de l’état d’urgence, dans les prochains jours, au cas où les citoyens s’évertueraient encore à « bouder » les centres de vaccination.

Dans une déclaration à Le Site info, Pr Afif a prévenu que si les quelque 4,5 millions de personnes qu’il reste à vacciner ne s’empressent pas de le faire, le gouvernement et le Comité technique et scientifique seront alors dans l’obligation de décider le durcissement des mesures restrictives.

« Il faudrait que les citoyens se décident à recevoir le vaccin anti-coronavirus avant l’apparition éventuelle d’une nouvelle vague de la maladie et le renforcement de mesures préventives et sanitaires », a conseillé notre interlocuteur.

Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page