Maroc: le mariage reprend de plus belle après deux mois de stand-by

©DR

Avant le Covid-19, toute la saison estivale, à partir du mois de juin, était celle des mariages par excellence, au Maroc.

Cela semble reprendre de plus belle après la réouverture des bureaux des « adouls » qui sont restés fermés pendant presque deux mois. Et l’institution du mariage a repris des couleurs et de nouveau le vent en poupe!

Dans une déclaration à Le Site Info, l’un de ces auxiliaires de justice à Casablanca, Mohamed Mamdouh, a affirmé le nombre de personnes ayant présenté des documents d’autorisation de mariage est en nette augmentation et a dépassé les 300 demandes en quelques jours.

Cependant, a-t-il déploré, les adouls sont confrontés aux difficultés inhérentes aux mesures informatiques que le ministère de la Justice a imposées. Et les concernés voudraient que lesdites mesures et démarches administratives soient plus facilitées et allégées par le ministère, concernant le traitement des documents d’autorisation de mariage. Et ce, dans l’intérêt général, celui des adouls autant que celui des candidats prêts à convoler en justes noces.

Pour rappel, et à cause du risque de transmission du Covid-19, les activités de plusieurs secteurs ont connu un « stand by » depuis le mois de mars dernier. Les bureaux des adouls ont également subi le même sort jusqu’à ce que la reprise des activités ait été autorisée, fin du mois de mai dernier, sous condition du respect de certaines mesures préventives de sécurité sanitaire.

Larbi Alaoui (avec Rim Tbiuba)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Crise Covid-19: les entreprises marocaines s’attendent à une chute sévère de leur CA en 2020

Les entreprises marocaines s'attendent à une baisse moyenne de l'ordre de 32% de leur chiffre d'affaires (CA) au titre de l'exercice 2020.