Maroc: le manque flagrant de médecins inquiète le ministère

La pénurie de médecins se fait de plus en plus sentir au Maroc. De surcroît, ce manque de praticiens risque d’être revu à la hausse vu que les candidats aux différents concours du secteur de la Santé ne se bousculent pas au portillon, rapporte le quotidien »Al Massae ».

Le ministre de tutelle déplore ce fait qui risque de faire perdre des milliers de médecins au Maroc et le ministère ne sait plus à quel saint se vouer pour pourvoir les postes budgétaires mis à sa disposition.

Cette situation, ajoute la même source, menace de rétrécir comme une peau de chagrin concernant le nombre de praticiens exerçant au sein des hôpitaux publics.Ils ne seraient plus que 7000 médecins à l’horizon 2030 si cette pénurie perdurait, précise-t-on.

Pour les postes budgétaires prévus pour les médecins par le Projet de Loi de finances(PLF) 2020 et ne trouvant pas preneurs, le ministère de la Santé est souvent dans l’obligation de les octroyer à d’autres services. Et ce, malgré l’impact négatif d’une telle pratique!

Ben Brahim

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: Abdeladim Chennaoui inhumé au cimetière Chouhada (VIDEO)

L'artiste marocain Abdeladim Chennaoui a rendu l’âme, vendredi soir à Casablanca à l'âge 85 ans, des suites d'une longue maladie, a indiqué le Syndicat marocain du théâtre et des travailleurs du cinéma et de la télévision.