Maroc: le grand bilan de la police nationale (vidéo)

La police marocaine vient de souffler sa soixantième bougie. A cette occasion , Le Site Info vous propose le récap’ des principaux changements de l’institution sécuritaire. 

A partir des mois prochains, plusieurs changements auront lieu au sein de la police nationale. Tout d’abord, le déménagement officiel de la DGSN, connue pour se trouver au centre de la capitale, Rabat.

Nouveau siège et caméras

Les policiers ainsi que leurs responsables et directeurs s’installeront dans le nouveau siège situé dans le quartier de Hay Riad, à Rabat. Les travaux du nouveau siège sont enfin terminés et le bâtiment ainsi que les principaux services de la police nationale s’étendent sur une superficie de plus de 20 hectares.

Depuis l’avènement d’Abdellatif Hammouchi au sein de la DGSN, le nouveau directeur général a décidé de distribuer plus de 140 caméras portables aux policiers de trafic se trouvant dans les principaux points stratégiques des villes de Casablanca, Marrakech et Rabat.

Anti-corruption

Cette initiative a été le fruit de la collaboration du nouveau directeur avec le ministère de la fonction publique, et ce pour mettre fin à la corruption, pour améliorer et redorer le blason de la police dans le royaume. Grâce à ces nouvelles installations, le niveau des infractions a augmenté en l’espace de deux ans de 8,90% ce qui équivaut à la somme de 32.600.000.000 de centimes.

La police nationale de Rabat a aussi révélé que le taux d’arrestations et d’incarcérations a augmenté durant l’année 2015 et comprend à quelques 61.320 personnes dont 94,1% de mineurs, contre 36,2% en 2014. Les femmes incarcérées ont moins rempli les prisons en 2015, puisque leur taux était relativement bas et représentait seulement 5%, un énorme exploit en comparaison avec 2014 où leur taux s’élevait à 25,5%.

Des résultats prometteurs 

Selon des sources sécuritaires, la police nationale de Rabat a pu durant les quatre premiers mois de l’année actuelle résoudre plus de 14.187 affaires judiciaires et criminelles et a pu aussi présenter devant la justice plus de 28.488 personnes. La même source a souligné qu’en 2015 la police a pu démanteler 185 groupes criminels spécialisés notamment dans le vol de voitures, l’agression à l’arme blanche, le proxénétisme, le commerce des drogues dures et des psychotropes.

Et un nouveau look

A partir d’octobre prochain, les policiers porteront leurs nouveaux uniformes. Ce changement rentre dans le cadre de la nouvelle stratégie du DGSN afin d’améliorer les conditions de travail des policiers et de perfectionner les services et leur relation avec les citoyens.

Soraya Adny

[youtube youtubeurl= »FwgNZhyo0Jk » ][/youtube]


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page