Maroc: le fisc traque les cliniques privées

Les cliniques et les cabinets privés ont vécu une grande opération de contrôle par les services des impôts. Selon le journal Assabah, ces derniers ont relevé plusieurs irrégularités au niveau de ces établissements, à l’instar des honoraires non déclarés des médecins ou encore des prestations prises en charge par les compagnies d’assurance.

Les chargés de l’opération fiscale ont fait le tour de plusieurs cliniques, inspecté leurs registres de factures, évalué leurs chiffres d’affaire et vérifié les dossiers de prise en charge médicale.

Ils ont ainsi constaté que les chiffres des bénéfices communiqués par certaines cliniques sont totalement erronés, vu les nombreuses prestations payées sous la table. Les irrégularités ont également été relevés au niveau des dossiers de prise en charge où les services médicaux ne sont pas facturés à leur juste valeur, avec la complicité des compagnies d’assurance.

Pour réussir cette opération, le service des impôts a mobilisé 200 contrôleurs qui se sont, entre autres, longuement penchés sur les plaintes de patients qui ne bénéficient pas d’assurance médicale. Ces derniers se voient obligés de payer des sommes faramineuses, entre le coût de la prestation et la somme en noir en parallèle.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page