Maroc: le coronavirus n’empêche pas certains de penser aux fêtes de fin d’année

Quelques jours nous séparent de la fin de l’année en cours et de l’avènement de l’an de grâce 2021. Et malgré les circonstances exceptionnelles et pénibles, dues à la pandémie, certains citoyens pensent à festoyer et à s’interroger sur les mesures que les autorités compétentes comptent prendre pendant les réveillons de Noël et de la Saint Sylvestre.

Ces fêtes de fin d’années vont être célébrées, aussi bien au Maroc que partout de par le vaste monde, en pleine crise sanitaire, qui perdure avec son lot de contaminations, de décès et de cas graves de personnes ayant contracté le covid-19.D’où les mesures restrictives et préventives décrétées par la majorité des gouvernements de la planète.

Pour toutes ces raisons, de nombreux Marocains pensent que si célébration des fêtes de fin d’année il y aurait, elle se ferait de façon « discrète et retenue ». Avec, toutefois, l’interdiction des rassemblements, des activités culturelles et artistiques, ainsi que le maintien des horaires de fermeture des cafés et des restaurants.

Cependant ,d’autres citoyens pensent que les « fêtards » se contenteront cette année de célébrer les fêtes chez eux, en compagnie des membres de leurs familles, voyages et déplacement étant très risqués en ces temps de pandémie.

A.T.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page