Maroc: l’argent des contraventions sera contrôlé (DGSN)

Où va l’argent, des millions de dirhams, récolté des Amendes transactionnelles et forfaitaires (ATF)? Le quotidien Al Massae de ce vendredi 6 avril répond à cette question.

Et ce, en révélant que la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a entrepris d’incorporer plusieurs applications au système informatique chargé de contrôler les sommes issues des contraventions.
Ainsi, il sera aisé de comparer les sommes perçues avec les procès verbaux rédigés par les équipes du contrôle routier et par les policiers chargés de la circulation. Selon un responsable de la DGSN, ajoute le journal, ces nouvelles applications permettront également de mettre fin à certains dysfonctionnements concernant l’emploi d’une partie de l’argent récolté par plus d’un million de contraventions annuelles. Ceci était aléatoire car le dépôt de ces sommes à la Trésorerie générale n’obéissait pas à des délais bien fixés, comme le montant exact de l’argent récolté n’était pas contrôlé de façon régulière, sans oublier que ledit montant n’était pas toujours en conformité avec celui des procès verbaux.
Il est à noter que la DGSN avait expérimenté ces nouvelles applications au Bureau des contraventions et amendes de la préfecture de police de Skhirat-Témara. Et c’est à la lumière de la pleine réussite de cette expérimentation qu’il a été décidé de généraliser cette méthode de contrôle de la collecte des ATF à la wilaya de Rabat. Cette innovation concernera tout le territoire national, sitôt que les sessions de formations seront terminées et que les techniques de liaison avec le système informatique national de la DGSN seront au point.

L.A.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page