Maroc: la situation ne s’arrange pas pour la SAMIR

Rien ne pourra arrêter les employés de la SAMIR. Ces derniers comptent encore organiser, lundi prochain à partir de 13H, dans le siège social de l’entreprise à Mohammédia, un sit-in de protestation pour revendiquer leurs droits et tirer la sonnette d’alarme sur la crise financière que connaît la société depuis août 2016.

Selon un communiqué du bureau syndical de la SAMIR, parvenu à la rédaction, les employés demandent le paiement de leurs salaires et appellent les responsables à trouver une issue à la crise pour redémarrer l’activité de raffinage.

Notons que le tribunal de Commerce de Casablanca avait décidé, il y a deux ans, la liquidation judiciaire de la raffinerie nationale. Une décision qui a été confirmée par la Cour de cassation en 2018. Les employés et les ouvriers de la firme font des mains et des pieds depuis pour empêcher cette liquidation.

K.B.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: retour au confinement total? Voici les scénarios les plus probables

Après que le président français, Emmanuel Maroc, a annoncé le retour du confinement dans son pays, à partir de vendredi 30 octobre, de nombreux Marocains s'interrogent sur ce qui les attend, pendant les prochaines semaines.