Maroc: la nouvelle polémique sur la darija débarque au Parlement

L’usage de la darija dans les livres scolaires, qui a fait l’objet de beaucoup de critiques et de dérision sur les réseaux sociaux, a été discuté au Parlement. Le ministère évoque des « raisons pédagogiques ».

La polémique des termes en darija utilisés dans les manuels scolaires a été soulevée au sein du Parlement. En effet, le groupe parlementaire du Parti de l’Istiqlal à la Chambre des représentants a appelé à la tenue d’une réunion urgente de la Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication, en présence du ministre de l’Education nationale Saïd Amzazi, au sujet de l’introduction de termes du dialecte marocain dans les manuels scolaires.

Le groupe parlementaire de l’unité et de l’égalitarisme a noté dans une correspondance adressée au président de cette Commission, qu’il a appelé à une réunion urgente de ladite commission, après avoir constaté l’usage de la darija dans un certain nombre de livres scolaires, en particulier dans l’enseignement primaire et ce, « contrairement au contenu du système de valeurs et les constantes unifiantes de la nation marocaine ».

La même source a indiqué que «l’usage du vocabulaire dialectal dans les programmes scolaires est une violation explicite des exigences constitutionnelles, en particulier le chapitre V de la Constitution, qui définit l’arabe et l’amazigh exclusivement, comme les deux langues officielles de l’Etat ».

Pour sa part, le ministère de l’Education nationale a expliqué que «le manuel de langue arabe comprenant des termes de la langue dialectale, est authentifié par le ministère », en soulignant que l’inclusion du vocabulaire darija est fondé sur « des raisons pédagogiques ».

Lire aussi: Polémique sur le contenu des manuels scolaires: la réponse du ministère

H.M.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page