Maroc: La mémoire des victimes des émeutes de la faim sauvegardée

©MAP

Le “cimetière des victimes des émeutes de la faim” a été officiellement inauguré, lundi 5 septembre 2016, à Casablanca, en coordination avec les familles des victimes, une initiative visant à préserver la mémoire collective.

Cette ouverture se déroule «dans le cadre (…) des recommandations de l’Instance équité et réconciliation (IER) pour la préservation de la mémoire», indique le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) dans un communiqué.

S’exprimant à cette occasion, le délégué interministériel aux droits de l’Homme, Mahjoub El Hiba, a rappelé l’esprit et la philosophie de l’expérience marocaine en matière de justice transitionnelle, notant que ce cimetière est une illustration des efforts déployés pour préserver la mémoire et réparer les torts causés aux familles des victimes afin d’en tirer les enseignements pour l’avenir.

LIRE AUSSI: Inauguration d’un cimetière à la mémoire des victimes des « émeutes de la faim » 

De son côté, le secrétaire général du CNDH, Mohamed Essabbar a indiqué que ce cimetière qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations de l’IER, revêt un intérêt particulier dans la mesure où il représente une réhabilitation des victimes de ces événements, de leurs familles et de leurs ayants droit.

A cette occasion, il a été procédé au dévoilement d’une stèle commémorative érigée au cimetière pour préserver la mémoire des victimes du 20 juin 1981 et à la signature d’une convention entre le Conseil national des droits de l’Homme et l’Association Marocaine de Médecine Légale.

Rappelons que le 20 juin 1981, la police anti-émeutes avait ouvert le feu sur une foule manifestant à Casablanca contre une brusque augmentation du prix des produits alimentaires. La répression de ces “émeutes de la faim”, dont le bilan officiel était de 114 morts, aurait fait plusieurs centaines de morts, voire plus d’un millier, selon des associations de la société civile. Des milliers de personnes avaient été également arrêtées.

(avec MAP et AFP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Des chefs d’entreprises portugais attendus au Maroc

La Chambre de Commerce, d'Industrie et de Services du Portugal au Maroc (CCISPM) et le groupe de conseil EXUMAS organisent, du 11 au 14 décembre, une mission d’Affaires multisectorielle au Maroc.