Maroc: la célébration des fêtes de fin d’année est-elle compromise?

A quelques encablures des dates des fêtes de fin d’année, la célébration de ces dernières est-elle compromise par la pandémie de la covid-19 et la crainte suscitée par le nouveau variant Omicron?

Il est presque certain que les autorités compétentes marocaines prendront la décision de mesures restrictives dans ce sens. Le secteur touristique en pâtira à coup sûr, à l’instar de l’année écoulée. L’on se rappelle que pour les fêtes de fin d’année 2020, les hôtels ont été interdits de toute activité et de toute animation festive et ce, en vue d’endiguer la propagation et la transmission du coronavirus et de ses nouvelles souches.

De ce fait, le nombre des touristes en a été affecté et avait rétréci comme peau de chagrin de plus de 78% en 2020 par rapport à l’année qui avait précédé, c’est-à-dire à peine quelque 2;8 millions de touristes. Avec la crainte de l’apparition du variant Omicron, la fermeture des frontières et la suspension des vols de et vers le Maroc, la situation n’augure rien de bon pour les professionnels du secteur touristique, concernant les réveillons de Noël et de la Saint Sylvestre des 25 et 31 décembre prochain.

L.A.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page