Maroc: il escroquait des femmes issues de familles riches

La Gendarmerie royale de Tiznit a réussi à mettre fin aux activités d’un jeune escroc, âgé d’une trentaine d’années. Profitant de sa belle prestance physique et de son sourire charmeur, il réussissait à attirer de belles jeunes femmes riches dans ses filets.

Par la suite, il parvenait à les faire chanter si elles refusaient de satisfaire ses pulsions et désirs sexuels. L’interpellation de l’individu est survenue après que de nombreuses victimes avaient déposé plainte auprès de la Gendarmerie royale pour extorsion, escroquerie et menaces.

A signaler que d’autres femmes, victimes du même escroc charmeur, ont préféré ne pas déposer plainte afin d’éviter des répercussions inhérentes au scandale qui n’aurait pas manqué de ternir leur réputation.

Par ailleurs, des sources locales ont affirmé que le mis en cause avait de nombreux antécédents judiciaires. Son modus operandi était de séduire, via les réseaux sociaux,  de jeunes femmes issues de familles nanties. Puis, du virtuel, il parvenait à entretenir des relations réelles avec certaines de ses victimes.

M.D.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Covid-19: le département d’Aït Taleb dément une nouvelle fake news

Le ministère appelle à ne pas donner crédit à des fake news qui visent à ébranler la confiance du citoyen en le système de santé national, durant cette période critique que traverse le Maroc.