Maroc: graves dysfonctionnements dans des projets INDH

Des projets suspects à Khémisset sont dans le viseur du département d’Abdelouafi Laftit. En effet, l’inspection générale de l’administration territoriale relevant du ministère de l’Intérieur a établi un rapport accablant sur la mise en oeuvre de projets qui entrent dans le cadre de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), entre 2005 et 2012 au niveau de Khémisset.

Selon Al Massae, qui rapporte l’information dans son édition de ce lundi 16 avril, le rapport fait état de graves dysfonctionnements dans plusieurs projets qui auraient coûté environ 15 milliards de centimes, notamment des cas de détournement de fonds.

Le quotidien qui cite des « sources fiables », indique que le procureur général du roi près la Cour d’Appel de Rabat a transmis les conclusions de l’enquête de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) qui s’était saisie du dossier, au juge d’instruction chargée des crimes financiers.

De nombreux responsables et entrepreneurs se voient ainsi menacés de poursuites judiciaires, note Al Massae, parmi lesquels un fonctionnaire qui aurait amassé une fortune colossale en un laps de temps record. Ce dernier aurait fait chanter des entrepreneurs et présidents d’association, et serait également impliqué dans des affaires de falsification de documents administratifs et d’émission de chèques sans provision.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Message du roi Mohammed VI au président de la Mongolie

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations au président de la Mongolie, Khaltmaagiin Battulga, à l'occasion de la fête nationale de son pays.