Le Maroc exporte des ânes et booste son commerce extérieur

Un marché très florissant est en train d’émerger au Maroc. C’est celui des ânes destinés à l’export. Et le nouveau partenaire du Maroc dans ce secteur n’est autre que la Chine dont les besoins en ânes sont de plus en plus grandissants. Pékin importe annuellement près de 80.000 têtes de ces animaux qui servent dans la fabrication de produits utilisés dans la médecine traditionnelle chinoise.

Il s’agit de la gélatine, de médicaments favorisant la fluidité de la circulation sanguine ou stoppant les hémorragies sévères. De même que les Chinois fabriquent des remèdes contre l’anémie, la baisse des plaques sanguines ou encore contre les dérèglements des menstruations chez les femmes.

La consommation globale annuelle de la Chine équivaut à 1.8 million de tonnes d’ânes. Et avec ce nouveau marché qui se profile, il est sûr que les prix de ces animaux devraient exploser.

E.F

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page