Maroc: encore une hausse des prix des médicaments

Les lobbies des laboratoires pharmaceutiques ont eu gain de cause au détriment des citoyens! Et le ministère de la Santé a obtempéré aux exigences du secteur pharmaceutique privé, selon le quotidien Al Massae.

Ainsi, les prix de 14 médicaments ont connu une hausse variant de 10 à 150 DH, aussi bien pour le prix public de vente (PPV) que pour le prix hospitalier Maroc (PHM).

Ceci, alors que les patients espéraient une diminution des prix des médicaments, jugés trop chers pour la bourses des Marocains. A rappeler que nombreux sont ceux qui sont obligés de se rendre à Sebta, ville occupée, où les médicaments coûtent beaucoup moins cher.

La même source rapporte que la décision prise par Anass Doukkali, ministre de la Santé, et publiée au Bulletin officiel, est venue conforter la demande d’augmentation des prix par les entreprises pharmaceutiques concernées.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Propos d’Akhannouch sur les Marocains: le RNI brise le silence

Les déclarations du président du Rassemblement national des indépendants (RNI), tenus à Milan le 7 décembre ne sont pas passés inaperçus et ont été "utilisés" à mauvais escient par ses détracteurs.