Maroc: des pilules contraceptives derrière le scandale de la viande verte

Enfin! Presque une année après l’Aïd Al-Adha 2017, des explications officielles viennent de révéler pourquoi des carcasses d’ovins avaient cette couleur verdâtre ayant rendu leur viande inconsommable et contribuant à leur décomposition.

L’Ordre national des pharmaciens et le ministère de l’Agriculture ont ainsi pointé, entre autres raisons, des pilules de contraception, des stéroïdes et autres anabolisants en musculation utilisés pour faire engraisser anormalement et mercantilement les bêtes incriminées.

Selon le quotidien Al Massae de ce lundi, il a été décidé de prendre toutes les mesures fermes et nécessaires afin d’interdire aux éleveurs l’utilisation des médicaments, compléments alimentaires et suppléments précités, en prévision du prochain Aïd Al-Adha. Et ce, lors de la rencontre ayant réuni le ministre de l’Agriculture, le président du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens et le directeur de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).

Le journal ajoute que le président du Conseil national de l’ordre des pharmaciens a promis que de fermes instructions seront données à tous les pharmaciens et responsables d’officines. Et ce, dans l’objectif de les inciter à être circonspects quant à la demande anormale de médicaments et de produits utilisés en culturisme, ainsi que de pilules contraceptives.

Il leur est demandé également de faire part de ces demandes à qui de droit. De même que celles des pilules contraceptives et autres substances entrant dans le cadre de la contraception seront aussi dans le viseur.

Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page