Maroc: des personnalités signent une pétition contre le pass vaccinal

La décision gouvernementale imposant le pass vaccinal pour les déplacements inter-villes et l’accès aux lieux publics a divisé l’opinion publique. Certaines voix se sont élevées contre cette décision qui entre en vigueur à partir de ce jeudi.

Plusieurs figures connues de la scène politique et médiatique marocaines ont exprimé leur refus de cette décision et signé une pétition lancée par un « collectif citoyen » contre le pass vaccinal, qui a atteint jusqu’à présent plus de 17.000 signatures.

Les signataires de cette pétition expriment leur « incompréhension » par rapport à la décision d’imposer un pass vaccinal sans aucun préavis ou délai raisonnable, ni débat national sur la question.

Cette démarche, ajoute-t-on, exposera des millions de marocains à l’inquiétude, au risque de ne pas accéder à leurs emplois, et de se retrouver incapables d’accéder à une administration en cas d’urgence, aux transports en commun ou encore de jouir d’autres droits plus élémentaires.

Les signataires appellent à un débat national serein et dépassionné sur la gestion de la crise sanitaire, notamment au niveau du Parlement, afin d’écouter les différentes franges de la population dont tout naturellement les scientifiques, pour adopter une démarche basée sur des arguments objectifs épidémiologiques, de santé publique et autres, protégeant la santé de la communauté tout en étant socialement acceptable.

Parmi les politiciens signataires figurent Nabil Benabdallah, secrétaire général du PPS, Nabila Mounib, parlementaire et SG du PSU, Amina Maelainine, ex-député et membre du PJD. Auxquels s’ajoutent des personnalités de différents horizons comme Mouna Hachim, écrivaine et chercheuse en histoire, ainsi que l’épidémiologiste et spécialiste des maladies infectieuses Dr. Jaafar Heikel…

Par ailleurs, une large partie de la population a salué cette décision gouvernementale, considérant que c’est une phase nécessaire pour un « retour à la vie normale ». « Le Maroc n’a pas les moyens de prendre des risques inutiles et pour relancer l’économie et lever les restrictions sanitaires, il est important que tous les citoyens se fassent vacciner, les études à travers le monde prouvent que le vaccin est la meilleure solution pour lutter contre les formes graves du Covid-19 », nous explique un expert.

Notons qu’un total de 799.577 de personnes a reçu la 3ème dose du vaccin anti-Covid, au 17ème jour du lancement de l’opération, a indiqué mercredi le ministère de la Santé. Le nombre de primo-vaccinés a atteint 23.333.590, tandis que celui des personnes ayant reçu la 2ème dose s’élève désormais à 21.116.355, a précisé le ministère dans son bulletin de mercredi 20 octobre.

M.F.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page