Maroc : des parents envoient une enseignante à l’hôpital

Emboîtant le pas à certains petits voyous, soi-disant élèves, des parents s’y mettent aussi dans le passage à tabac de celles et ceux qui “ont failli être prophètes”, selon le poète tunisien, Abou el Kacem Chebbi.

La dernière violence faite aux enseignants s’est produite à Tétouan, perpétrée par le père et la mère d’un élève et dont a été victime une professeure, lundi dernier.

Selon une source locale de Le Site info, les parents avaient guetté l’enseignante à sa sortie du collège Six Novembre, au quartier dit “Touibla”, de la ville du Nord du Royaume, et l’ont prise violemment à partie.

Le mobile de cette condamnable agression, selon la même source, est que l’administration de l’établissement scolaire avait été mise au courant de l’indiscipline caractérisée en classe des deux filles du couple!

Blessée à la main et souffrant de nombreuses ecchymoses, l’enseignante a été d’urgence transférée à l’hôpital, alors que les autorités compétentes  ont diligenté une enquête sur cette lâche agression.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: un armement russe qui déplaît aux Etats-Unis

Le Maroc pourrait rejoindre la liste de plusieurs pays désirant acquérir des S-400 russes.