Maroc: des cliniques privées exigent toujours les chèques de garantie

Ce n’est pas nouveau et c’est un secret de Polichinelle! Des cliniques privées exigent toujours de leurs patients, ou des membres de leurs familles, le dépôt de chèques de garantie!

Ceci, malgré les nombreuses critiques contre cette mesure illégale. Cependant, certaines cliniques exploitent le fait que des patients aient besoin de soins urgents, alors que le ministère de la Santé et de la Protection sociale ne bouge pas le petit doigt pour lutter contre cet abus qui enfreint le droit aux soins que l’état de santé du citoyen exige.

A ce propos, le chef du groupe parlementaire du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS), à la Chambre des représentants, a adressé une question écrite à Khalid Ait Taleb qui dénonce ce phénomène d’exigence de chèques, comme garantie, pour être hospitalisé dans des cliniques privées, malgré le fait que cela est contraire à la loi, aux principes constitutionnels et aux préceptes des droits humains, a-t-il précisé.

Rachid Hammoumi a ainsi affirmé que de nombreuses cliniques privées, dans le cas où le tiers des honoraires est acquitté, insistent sur le dépôt de chèques de la part de personnes assurées, ou des ayant droits, ou de verser des garanties en espèces, en attendant de s’acquitter du reste des honoraires. Alors que cette pratique ne repose sur nulle base législative ou organisationnelle.

Aussi, le membre du parti du Livre a-t-il appelé le ministre de la Santé et de la Protection sociale à prendre les mesures nécessaires dans le but d’exiger des cliniques privées de renoncer à cette pratique illégale d’exiger des chèques de garantie aux malades et à leurs familles.

L.A.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page