Maroc: une centaine d’utilisateurs d’applications VOiP au chômage

Les utilisateurs marocains d’applications VoIP ne décolèrent toujours pas. Plusieurs d’entre eux sont au chômage depuis la décision de l’ANRT. Une protestation générale aura lieu ce dimanche devant les principaux sièges et agences de Maroc Telecom dans tout le royaume.

Selon le quotidien arabophone Al Akhbar, plusieurs secteurs sont touchés par cette interdiction. Notamment la communication, l’e-commerce, ainsi que plusieurs filiales de multinationales qui travaillaient essentiellement grâce à la vidéoconférence sur Skype.

Quant aux étudiants et les communautés marocaines de l’étranger, la majorité d’entre eux se contente d’envoyer des messages vocaux et des vidéos sur Whatsapp. Nombre d’entre eux accusent « la dictature et l’immoralité » de la décision de l’ANRT.

Les plus futés qui utilisent les applications par nécessité ont choisi des moyens de contourner le blocage, comme le changement de l’adresse IP , les réseaux VPN et les serveurs proxy.

Du coté des opérateurs, leurs réputations respectives sont au plus bas. Particulièrement celle de Maroc Telecom qui ne compte plus le nombre de dislikes sur sa page officielle Facebook. Depuis l’interdiction de l’utilisation de la VOiP , l’opérateur historique a perdu plus de 1.600.000 dirhams de bénéfices.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page