Le Maroc dépose sa demande d’adhésion à l’Union africaine

Une délégation marocaine de haut niveau prend part aux travaux du sommet de l’Union africaine. L’officialisation de l’adhésion de notre pays suivra la procédure prévue par le règlement de cette organisation.

Après les spéculations sur la présence effective du roi Mohammed VI à ce sommet, c’est finalement le conseiller du roi, Taïeb Fassi-Fihri, qui conduit la délégation marocaine au 27ème sommet de l’Union africaine, à Kigali, la capitale du Rwanda.

C’est la première fois que le Maroc hausse le niveau de sa représentation au sein de l’instance panafricaine, puisque par le passé le ministre des affaires étrangères se contentait d’établir des contacts avec les pays amis du Maroc en marge des réunions officielles.

Le Maroc, n’étant pas encore officiellement membre de l’UA, la délégation marocaine devra, en principe, déposer sa demande d’adhésion comme le stipule le règlement interne. Ensuite, le secrétariat général saisira les Etats membres pour leur demander leur avis. Pour être acceptée, la demande doit requérir la majorité absolue, c’est-à-dire 28 voix sur 54.

Par ailleurs, sur hautes instructions du roi, Rachid Talbi Alami, président de la Chambre des représentants, a été reçu, ce dimanche à Kigali, par Idriss Déby Itno, président de la République du Tchad, président en exercice de l’Union africaine.
A cette occasion, Rachid Talbi Alami a remis au président tchadien un message adressé par le roi au 27ème sommet de l’Union africaine.

Ces derniers jours, les responsables marocains avaient multiplié les visites dans différents pays, le Nigeria, l’Ethiopie, l’Algérie, le Kenya, le Mali et la Mauritanie. A tous les chefs d’Etat de ces pays, le roi avait adressé des messages les informant des intentions du Maroc.

T.J.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page