Maroc: dans le flou, les cafés et restos menacent d’enfreindre le couvre-feu

Montant d’un cran dans leurs revendications, les cafetiers et restaurateurs ont exprimé leur ras-le-bol et sont prêts à fermement réagir. Ceci, dans le cas où le gouvernement El Othmani jouerait encore au chat et à la souris et tarde à décider l’allègement des mesures restrictives et matiendrait encore l’instauration du couvre-feu, de 20 heures à 6 heures du matin.

Le président de l’Association nationale des propriétaires et gérants des cafés et restaurants au Maroc a ainsi annoncé que les professionnels du secteur sont lassés d’avoir frappé à toutes les portes des départements concernés, en vue de la tenue d’une réunion urgente, ce mercredi 19 mai, dont l’objectif de discuter des plausibles scénarios si les choses restent en l’état actuel, c’est-à-dire la fermeture impérative de leurs établissements à 20 heures pile.

Dans une déclaration à Le Site info, Noureddine El Harrak a affirmé que parmi les suggestions des citoyens, en général, et des professionnels du secteur, en particulier, l’option qui serait choisie serait de passer outre les mesures restrictives décrétées par le gouvernement El Othmani, concernant l’heure du début couvre-feu nocturne actuel. Et ce, en concertation avec tous les secteurs concernés, professionnels et commerciaux pénalisés (taxis, commerces et prestations touristiques).

De même, a assuré El Harrak, qu’une marche nationale est prévue vers la Primature ou bien en direction du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, afin de « déposer les clés », comme ultime décision exprimant le dépôt de bilan définitif de tous les secteurs affectés par le couvre-feu à partir de 20 heures.

Larbi Alaoui


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page