Maroc/Covid-19: cherchons masque désespérément!

L’obligation de porter des masques bavettes pour tous les citoyens, au Maroc, est “normalement” entrée en vigueur ce mardi 7 avril, sous peine d’emprisonnement et/ou d’amendes.

Le directeur de la communication du ministère de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique avait annoncé, qu’à partir de ce mardi, 3,3 millions de bavettes par jour seraient distribuées dans les épiceries de proximité et dans les moyennes et grandes surfaces, aux quatre coins du pays. Taoufik Moucharraf avait même promis que ce chiffre serait revu à la hausse dès la semaine prochaine pour atteindre 5 millions d’unités quotidiennement.

Quant au conseiller du chef de gouvernement, il avait tenu un autre discours à propos des chiffres précités. En effet, Mohamed Al Ayadi n’avait évoqué, lui, que 2,5 millions de masques bavettes produits quotidiennement, en promettant que ce sera 3 millions prochainement.

Ces flagrantes contradictions de deux responsables gouvernementaux se sont heurtées ce matin, à Rabat, selon une source de Le Site Info, à cette demande lancinante de nombreux citoyens. Laquelle a été: “Cherchons masques bavettes désespérément!”. Car, aucune trace de ces masques de protection nulle part dans la capitale et les rares commerces qui en avaient ont vu leurs stocks rapidement épuisés! Que dire alors des autres villes et des coins reculés du Royaume!

Du côté des officines, la même constatation a été faite concernant la pénurie de masques bavettes dont le port a été décrété officiellement par les autorités pour tous, en dehors des lieux de résidence des citoyens.

Ainsi, dans une déclaration à Le Site Info, le président de la Confédération des pharmaciens au Maroc, à l’heure où nous mettions en ligne, avait affirmé que quelque 120 personnes sont venues dans des officines pour acheter des masques de protection. Mais elles sont toutes, ou presque, rentrées bredouilles car les stocks des pharmacies étaient insuffisants et ne pouvaient répondre à toutes les demandes.

Mohamed Lahbabi nous a aussi précisé que le ministère de la Santé n’a pu fournir aux pharmaciens à qui s’adresser afin de pouvoir entrer en possession de masques bavettes et, surtout, au prix annoncé officiellement par les autorités compétentes.

Et d’assurer que presque toutes les officines du Royaume ne disposent point de quantités suffisantes de ces masques de protection. Constat qui ne fait que rendre les citoyens plus perplexes et plus inquiets quant cette pénurie non annoncée.

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: le temps qu’il fera ce samedi au Maroc

Les prévisions météorologiques pour la journée du samedi 30 mai 2020, établies par la Direction générale de la météorologie.