Maroc: une célèbre «Cheikha» piégée par des Facebookers

Une célèbre «Cheikha» marocaine, connue sous le nom de «Trax», a été piégée par les membres d’un groupe sur Facebook, qui se sont faits passer pour des ressortissants saoudiens pour l’inviter à une fête.

Plusieurs vidéos ont largement circulé sur les réseaux sociaux, montrant des dizaines de personnes vêtues de tenus traditionnelles saoudiennes et dansant sur du «Chaâbi».

Dans une déclaration à Le Site Info, un membre dudit groupe a confié qu’il souhaitait, en compagnie de ses amis, organiser une fête en présence de «Trax», ajoutant qu’ils ont pensé à ce plan afin de la convaincre de chanter pour eux. «Lorsqu’on lui a dit qu’il s’agit d’une délégation saoudienne, elle a tout de suite accepté», a-t-il précisé.

Et d’ajouter que plus de 100 personnes ont assisté à cette fête et ont mis des «ghotras» (les couvres-chefs mis par les habitants du Golfe) pour jouer le jeu. «Le ticket d’entrée coûtait 200 dirhams», a-t-il souligné.

«Cheikha Trax», pour sa part, a décidé de porter plainte contre les membres du groupe après avoir découvert qu’elle a été dupée.

«J’ai décidé de poursuivre en justice les membres de ce groupe afin de venger ma dignité en tant qu’artiste», a-t-elle annoncé à Le Site Info. Elle a toutefois refusé de dévoiler les détails de la soirée à laquelle elle a participé.

Noura Mounib

 

 

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Coronavirus au Maroc: ne croyez pas tout ce qui est relayé !

Le Coronavirus, qui a fait des milliers de morts dans le monde, est à l'origine d'un flot de Fake news relayées sur les réseaux sociaux. La MAP fait le tri entre les intox et les bonnes informations, pour une meilleure sensibilisation.