Maroc: attaque à l’arme blanche dans une mosquée

Un  individu instable mentalement a créé la panique dans une mosquée à Sidi Kacem. La personne a poignardé plusieurs prieurs pendant la prière de Tarawih avec une arme blanche. L’attaque a causé plusieurs blessés plus ou moins graves.

Au moment des faits, les personnes présentes sur le lieu de l’incident croyaient qu’il s’agissait d’un acte terroriste. C’est pour cela que la majorité a couru et la vague de prieurs a causé une bousculade qui a failli être meurtrière.

Quatre personnes ont été transférées vers les urgences les plus proches, notamment la personne qui a été poignardée et qui se trouvait dans un état critique ainsi que trois seniors qui ont perdu connaissance compte tenu de la densité de la bousculade et de la panique générale.

La police judiciaire s’est déplacée sur les lieux tout de suite après l’incident et a réussi à calmer l’agresseur instable. Pendant l’interrogatoire, les enquêteurs ont remarqué le caractère anormal de l’interrogé. Après quelques recherches, il s’est avéré que l’agresseur souffrait de troubles mentaux et qu’au moment de l’agression il était en pleine crise et n’avait pas pris ses médicaments.

Les membres de la famille de l’agresseur ont été convoqués afin de confirmer son trouble mental. L’agresseur a été placé en détention et a comparu devant le parquet général du tribunal de première instance.

Les responsables de l’affaire n’ont pas tenu à donner plus d’informations sur la sentence ni sur le déroulement du jugement au sein du tribunal.

M.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page