Maroc-Algérie: un rassemblement “symbolique” et “pacifique” à la frontière

Les frontières terrestres entre les deux pays voisins, partageant la même langue, la même religion, les mêmes us et coutumes, des liens consanguins et d’amitié séculaire, sont fermées depuis 1994. N’est-il pas temps, après 25 longues années, de penser à une réouverture?

C’est en tout cas le souhait du “Comité algérien pour l’ouverture de la frontière terrestre algéro-marocaine”. Ce comité a diffusé une pétition pour un “rassemblement symbolique et pacifique au poste frontalier, Colonel Lotfi, le mardi 13 août 2019 à 10 heures”.

“Depuis une attente d’un quart de siècle de la fermeture de la frontière terrestre entre le Maroc et l’Algérie et après une longue patience des deux peuples”, les auteurs de la pétition appellent donc à l’ouverture de la frontière terrestre et insistent sur “leur souffrance face à cette situation anormale et incompréhensible, les initiatives lancées par des acteurs algériens appelant à la reconstruction d’une relation algéro-marocaine ouverte à une coopération créative”. L’objectif est que “les deux peuples puissent exercer leur droit de libre circulation de part et d’autre de la frontière et relient leurs liens familiaux”.

Rappelons qu’une lueur d’espoir a été confortée par la victoire de l’Algérie à la CAN. Celle-ci a été joyeusement célébré des deux côtés de la frontière terrestre, aux environs de Saïdia.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Il diffuse des photos sur Facebook et se fait arrêter par la DGSN

Les éléments de la Brigade locale de la police judiciaire du district de sûreté à Belksiri ont arrêté, jeudi, un individu aux multiples antécédents judiciaires.