Le Maroc a dépassé le quorum requis pour l’adhésion à l’UA

Il lui fallait 37 voix pour devenir membre à part entière de l’Union africaine, mais le Maroc les a dépassées en récoltant 40 signatures favorables sur les 52 pays membres de l’organisation, sans compter évidemment l’entité fantoche du polisario.

Ainsi, la voie est grand ouverte pour la réintégration du Maroc à l’organisation continentale, qu’il a quittée en 1984 lors de la mascarade de l’adhésion de la fantomatique république sahraouie à l’OUA, à cause d’une escroquerie caractérisée menée par le secrétaire général d’alors le Togolais Edem Kodjo.

Depuis, le Maroc a toujours gardé des rapports forts avec un certain nombre de pays amis, dont en premier lieu le Sénégal, la Guinée, la Côte d’ivoire et le Gabon. Mais, la diplomatie marocaine avait souffert à cause des clivages imposés par la guerre froide et la division de l’Afrique entre les adeptes des options socialistes, avec à leur tête l’Algérie et ceux à tendance libérale. Il semble toutefois, que le vent a tourné et voilà que la politique africaine du Roi Mohammed VI est en train de conquérir des espaces jusqu’ici hostiles, notamment en Afrique de l’Est et en Afrique australe.

Par conséquent, le sommet de l’UA qui se tiendra les 30 et 31 janvier 2017 à Adis Abeba et qui verra la participation du Souverain, consacrera le grand retour du Maroc dans sa famille naturelle.

T.J


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page