Manifestations à Casablanca: les élèves haussent le ton (Vidéo)

Jeudi 8 novembre, collégiens et lycéens, un peu partout dans le Royaume, sont descendus dans la rue en se donnant la main pour manifester contre la décision de l’exécutif quant aux nouveaux horaires imposés et consécutifs à GMT+1.

Dans les deux principales villes du Maroc, Rabat et Casablanca, le mouvement a été largement suivi. Si la version officielle a tenu à minimiser l’événement en le qualifiant de quelques “cas isolés” et que les élèves avaient fini par être dispersés après l’intervention des ‘’équipes pédagogiques’’ de la plupart des établissements, Le Site Info de sa caméra et micro a tenu à vérifier la véracité de ces déclarations en se rendant à Ben Msik dans la banlieue casablancaise.

Parmi des étudiants (filles et garçons) qui ont pris part à ces rassemblements et que le Site Info a tenu d’interroger, c’est à l’unanimité que l’on a reconnu les conséquences négatives de cette décision gouvernementale et tous sans exception ont désigné du doigt le chef du gouvernement Saâd Eddine El Othmani.

Tous se sont en outre, plaints de l’incommodité de ces horaires en avançant l’impossibilité de se rendre chez eux pour déjeuner, de rester sur place dans les établissements, de l’obscurité et bien plus encore comme dérangements, gênes et altérations qu’ils auront à subir. On vous laisse découvrir la voix d’une jeunesse délaissée à elle-même et ballottée entre des décisions pour le moins saugrenues et prises à la va-vite.

M.J.K

 

 

 

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page