Manal Benchlikha s’attire les foudres de la Toile (PHOTO)

La chanteuse et compositrice marocaine, Manal Benchlikha, plus connue par son seul prénom, Manal, vient de susciter une grande polémique sur la Toile. Pourquoi donc? Pour une raison qui semble puérile et naturelle pour certains, et « impudique  » pour de nombreux internautes qui se croient sans doute plus prudes que les « Fla, les Fla, les Flamandes » de Jacques Brel.

Eh oui, Manal est critiquée pour avoir partagé, via Instagram, des photos de doux baisers échangés avec son…mari. Ces photos de doux bécots conjugaux entre mari et femme font partie d’autres prises à Madrid, pendant un séjour du couple en Espagne.

Et l’artiste et son époux ont été l’objet de critiques acerbes de la part de nombreux internautes. Parmi ces derniers, l’un a écrit que la liberté individuelle se pratique dans l’intimité, pas au vu et au su de tous! « Ne faisons-nous pas cela chez nous? C’est de l’indécence! », a-t-il cru bon souligner.

Une autre personne a renchéri en répétant qu’il s’agit là « d’indécence » et non pas d’amour! » Ta liberté s’arrête là où tu enfreins la mienne; C’est honteux », a ajouté un troisième internaute. D’autres commentaires, qu’il serait fastidieux et inutile à citer vont dans le même sens et ressemblent aux précédents et tous sont unanimes à culpabiliser Manal et son mari. Et l’on se demande si d’autres citoyens ont le même avis ou s’il y en a qui vont prendre la défense du couple. La question  reste posée!

Mais loin de ces remontrances, pour les uns, et simples commérages, pour d’autres; revenons à l’art et à la chanson! Ceci, en rappelant que le clip de la chanson « Maak » (Avec toi), interprété par Manal et Tagne, rappeur marocain d’origine camerounaise, a remporté un franc succès avec 2 millions de vues sur Youtube, après seulement une semaine de sa sortie sur la chaîne du rappeur.

Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page