Manal Benchlikha: « J’ai de la chance d’avoir mon mari comme producteur » (VIDEO)

L’artiste marocaine Manal Benchlikha a affirmé qu’elle s’inspirait, dans le choix des thématiques de ses œuvres artistiques, du vécu et des questions qui intéressent les gens ainsi que des expériences, positives ou négatives, qu’ils traversent.

Lors d’une conférence de presse tenue jeudi peu avant sa participation à un concert à la scène OLM Souissi, dans le cadre de la célébration de Rabat capitale de la culture africaine, l’artiste marocaine a fait savoir que ses chansons touchaient à des questions sociales telles que la violence faite aux femmes, et qu’elle voulait servir de porte-voix à un groupe de femmes ayant vécu cette expérience et ayant préféré garder le silence.

Concernant le tournage de ses chansons, l’artiste a expliqué qu’au début de sa carrière, ses œuvres se caractérisaient par un style pop et un tempo rapide, reflétant l’influence occidentale.

Aujourd’hui, Manal Benchlikha dit veiller à présenter des œuvres inspirées du patrimoine et de la culture marocaine en raison de leur importance.

L’artiste a, en outre, souligné être la seule à écrire et à composer ses chansons, chose qui l’aide à mieux exprimer ses idées, mais a affirmé ne pas être contre une prochaine collaboration avec d’autres auteurs et compositeurs en vue de diversifier ses œuvres artistiques.

D’un autre côté, la jeune chanteuse a qualifié de « bon » le niveau de la musique pop au Maroc, et ce, grâce à plusieurs jeunes artistes, s’estimant « chanceuse » d’avoir à ses côtés une équipe de travail qui l’encourage à plus de créativité.

Par ailleurs, la jeune artiste s’est dit chanceuse de travailler aux côtés de son mari et de l’avoir comme producteur. « C’est la personne la plus proche de moi. Il me protège et il me veut du bien. Tout ceci me permet de me concentrer uniquement sur mon art », a-t-elle affirmé.

Le public de Rabat sera au rendez-vous, le premier jour (22 septembre), avec les artistes marocains Snor et Manal Benchlikha, outre le Roi du Raï, Cheb Khaled, qui interprétera un florilège de ses chansons intemporelles. Le deuxième concert, du 23 septembre, sera marqué par des prestations du rappeur marocain qui cartonne, El Grande Toto, aux côtés de l’artiste nigériane Ayra Starr, en plus de la star congolaise Dadju dont les tubes sont connus du public marocain.

La clôture de ces grands concerts de Rabat aura lieu le 24 septembre avec, au programme, la diva marocaine Samira Saïd qui a fasciné le public marocain et arabe par des chansons qui ont connu un grand succès depuis des années. Y sont également attendus l’artiste malien Salif Keïta et le groupe marocain « Fnaïre », outre l’artiste marocain « Lartiste ».

Le programme de festivités « Rabat capitale de la culture africaine » 2022, est organisé tout au long de l’année (juin 2022-mai 2023), et comprend des activités recouvrant les différents domaines de créativité et des arts.

Ces différentes activités sont organisées dans l’ensemble des espaces historiques, places publiques et tous les quartiers de la ville de Rabat, avec la participation de représentants de la société civile et des différentes institutions publiques nationales concernées par la chose culturelle.

Mariage de Saad Lamjarred: nouvelles confessions de Nezha Regragui (VIDEO)






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page