Mais que se passe-t-il au sein du ministère de la Santé ?

Depuis que le directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies infectieuses Mohamed El Youbi ne fait plus la lecture du bilan quotidien du covid-19, plusieurs rumeurs circulent selon lesquelles il aurait été écarté par le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb à cause de certains différends.

Jeudi dernier, le ministère a annoncé que le point de presse servant à livrer les derniers chiffres du coronavirus ne sera plus diffusé, à la grande surprise de la plupart des Marocains désormais habitués à ce rendez-vous. Quelques heures après, le ministère s’est rétracté, annonçant la poursuite de la diffusion de la déclaration quotidienne sur la situation épidémiologique.

Face à ces chamboulements, Idriss Habachi, l’expert à l’institut Pasteur, a assuré que ce qui se passe actuellement au sein du ministère de la Santé est «très dangereux». «Tous les efforts fournis pour lutter contre le covid-19 et les progrès accomplis risquent de s’évaporer. Malheureusement, les cadres du ministère sont en conflit à cause du bilan quotidien. Tout le monde veut le présenter», a-t-il écrit sur son compte Facebook.

Habachi a souligné que certaines personnes proches d’Ait Taleb sont responsables des tensions qui pèsent sur le ministère. «Ces différends impactent la gestion du covid-19. Cela ne concerne pas que le ministère, mais tout le pays. Le ministre a commis une erreur en s’entourant, dans le contexte actuel, de ses amis et proches. Arrêtez de politiser les choses. Pensez à l’intérêt des Marocains. Ce n’est nullement le moment d’être égoïste ou de penser à son parti».

N.M.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page