Maintien de l’heure d’été: un député menace de saisir la justice

La décision du maintien de l’heure d’été toute l’année au Maroc n’a pas fini de faire parler d’elle. S’exprimant ce lundi lors de la séance plénière hebdomadaire consacrée aux questions orales à la Chambre des représentants, le député PAM Abdellatif Ouahbi a menacé de saisir la justice pour annuler le décret n° 2.18.855 stipulant le maintien permanent de l’heure d’été.

Le PAMiste a indiqué vouloir saisir la justice afin de se prononcer sur la légalité de ce décret qui annule un décret royal ayant valeur de loi, sans avoir pris le soin de consulter le Parlement, qui est le seul habilité à légiférer.

« L’Union européenne a mis en place une consultation publique qui a duré une année, alors qu’ici la décision a été prise en 24 heures », a-t-il par ailleurs affirmé.

Pour sa part, le ministre chargé de la Réforme de l’Administration et de la Fonction Publique, Mohamed Ben Abdelkader, a déploré les propos du député PAMiste, appelant à la mise en place de commissions pour présenter l’étude élaborée par son département au sujet de l’heure légale.

Rappelons que le Conseil de gouvernement, réuni vendredi 26 octobre dernier sous la présidence du Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, a adopté le projet de décret n °2.18.855 relatif à l’heure légale stipulant le maintien permanent de l’heure d’été en vigueur actuellement.

Le projet de décret stipule l’ajout de 60 minutes à l’heure légale du Royaume fixée par l’article premier du décret royal n° 455.67 promulgué le 23 safar 1387 correspondant au 2 juin 1967, de manière à maintenir l’heure d’été en vigueur actuellement afin d’éviter les changements opérés à maintes reprises durant l’année et leurs répercussions à plusieurs niveaux. Le Maroc ne changera pas d’heure dimanche prochain et gardera le GMT+1.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page