Maintien de l’heure d’été: Benabdelkader interpellé au Parlement

Le maintien de l’heure d’été toute l’année au Maroc est au centre de tous les débats. Le groupe du Parti de la Justice et Développement (PJD) à la Chambre des conseillers a adressé une question orale au ministre délégué chargé de la Réforme de l’Administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader, à ce sujet.

Dans sa correspondance, dont Le Site Info détient une copie, le groupe parlementaire appelle le responsable gouvernemental à révéler les dessous de cette décision, qui a suscité plusieurs craintes de la part des citoyens pour les répercussions qu’elle peut avoir sur la santé et la sécurité, entre autres.

Aussi, les PJDistes de la Chambre des conseillers demandent à Benabdelkader les raisons qui ont poussé l’Exécutif à adopter, dans l’urgence, le projet de décret relatif à l’heure légale, avant de présenter à l’opinion publique les résultats et les conclusions de l’étude annoncée par le département de tutelle, et avant de consulter les partenaires économiques et sociaux.

Enfin, les conseillers du PJD se demandent pourquoi il n’y a pas eu de consultation publique sur le maintien ou non de l’heure d’été, comme ça été le cas dans un certain nombre de pays.

Rappelons que le Conseil de gouvernement, réuni vendredi sous la présidence du Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, a adopté le projet de décret n °2.18.855 relatif à l’heure légale stipulant le maintien permanent de l’heure d’été en vigueur actuellement.

Le projet de décret stipule l’ajout de 60 minutes à l’heure légale du Royaume fixée par l’article premier du décret royal n° 455.67 promulgué le 23 safar 1387 correspondant au 2 juin 1967, de manière à maintenir l’heure d’été en vigueur actuellement afin d’éviter les changements opérés à maintes reprises durant l’année et leurs répercussions à plusieurs niveaux. Le Maroc ne changera pas d’heure dimanche prochain et gardera le GMT+1.

M.F.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page