Madimi, l’homme par qui l’affaire « Hamza mon bb » a éclaté, est la cible de menaces (VIDEO)

C’est l’homme par qui l’affaire « Hamza mon bb » a éclaté. Le président du Centre national des droits de l’Homme, Mohamed Madimi, se dit victime de graves menaces.

Dans une déclaration à Le Site Info, Madimi a affirmé avoir reçu de nombreuses menaces et insultes sur les réseaux sociaux de la part de personnes suspectées d’être derrière ce compte spécialisé dans la diffamation et le chantage.

L’homme ne se laisse toutefois pas intimider pour autant. « Nous sommes en mesure de mener la bataille jusqu’à ce que les auteurs de ces crimes soient punis, et que toutes les personnes impliquées dans ces actes soient démasquées », a-t-il dit.

Par ailleurs, Mohamed Madimi a fait savoir que les victimes de ce compte sont nombreuses, et que certaines d’entre elles craignent de recourir à la justice par peur de représailles de la part de ce réseau mafieux caché sous le faux nom de « Hamza mon bb ».

Rappelons que le président de l’ONG basée à Marrakech a déposé plusieurs plaintes contre des personnes qu’il accuse d’avoir tenté de salir l’image de membres de l’association. Parmi celles-ci figurent les soeurs Batma. Dounia et Ibtissam Batma sont d’ailleurs poursuivies pour “participation à l’accès frauduleux au système de traitement informatique des données et diffusion d’images et de déclarations d’autrui sans son consentement, dans le but de nuire ou de diffamer » dans le cadre de l’affaire « Hamza mon bb ». Le juge d’instruction leur a accordé la liberté provisoire après le dépôt d’une caution qui a finalement été revue à la hausse.

R.T.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Hamza mon bb: Dounia Batma n’en démord pas! (PHOTO)

La chanteuse marocaine n'en démord pas! Malgré ses démêlés judiciaires, elle trouve encore le temps (et le ton) d'envoyer des messages "chiffrés" à ses détracteurs, des personnes qu'elle qualifie "d'ennemies".