Macabre découverte sur une plage à Guelmim

Les corps de deux femmes originaires de l’Afrique subsaharienne, vraisemblablement des candidates à l’émigration clandestine, ont été repêchés dimanche soir sur la Plage Blanche (province de Guelmim), ont indiqué les autorités locales.

Les éléments de la 8ème brigade de la Place d’armes de Guelmim, qui ont mené cette opération dans la région dite Dkhina proche de la commune de la Plage Blanche, ont également arrêté 18 citoyens subsahariens candidats à l’émigration clandestine, ont déclaré les mêmes sources à la MAP, ajoutant que les corps des deux victimes ont été évacués sur la morgue de l’hôpital régional de Guelmim.

Une large opération de ratissage, menée par les éléments de la Place d’armes et de la gendarmerie royale et les autorités locales, a permis d’appréhender dix-huit autres candidats à l’émigration clandestine, tous originaires de l’Afrique subsaharienne, dans la région de Akejkal (province de Guelmim) et de saisir un canot pneumatique et des bouteilles de gasoil, a-t-on précisé.

Cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par les différents services de sécurité en matière de lutte contre l’émigration irrégulière.

Les investigations sont toujours en cours pour élucider tous les tenants et aboutissants de cette affaire et arrêter les individus qui y sont impliqués.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Bilan quotidien: 4.045 nouveaux cas et 50 décès ces dernières 24h

Le Maroc enregistre désormais 194.461 cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus, dont 3.255 décès et 160.372 guérisons.