Lutte contre le terrorisme: les labos passés au microscope

Dans le cadre de sa politique préventive de lutte contre le terrorisme, les services marocains de sécurité ne laissent rien au hasard.
Dans cette bataille sur tous les fronts et en coordination avec le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, pour parer à toute éventualité, les responsables sécuritaires ont décidé de procéder à un inventaire détaillé et précis de toutes les matières chimiques et équipements électriques et électroniques des laboratoires universitaires et des centres de formation professionnelle .
Selon le quotidien Al Massae, des groupes d’agents de sécurité spécialisés dans la lutte contre le terrorisme, dans un soucis de prévention et d’anticipation, font depuis quelques jours la tournée des institutions professionnelles, scolaires et universitaires à travers le Royaume.
Le but est d’inciter les directeurs, ainsi que les responsables et préparateurs des laboratoires de ces institutions à faire un inventaire complet, précis et détaillé de toutes les matières dangereuses ou inflammables qui pourraient être détournées par des membres de cellules terroristes pour préparer des explosifs et des grenades.
Les responsables sécuritaires ont demandé à ce que l’opération des inventaires soit faite dans les plus brefs délais vu la situation qui prévaut.
Ils ont demandé aux préparateurs et à tout le personnel travaillant dans ces laboratoires d’être très vigilants et de tout noter quant aux quantités et types de produits utilisés.
Ils les ont également appelés à respecter les procédures légales en vigueur et à ne jamais jeter à la poubelle les matières et produits périmés.
Par ailleurs et toujours dans le registre de la prévention et de l’anticipation, les salles de sport et d’arts martiaux ont fait et font l’objet d’une attention particulière.
Les services de sécurité sont en train de les passer au peigne fin pour savoir qui est qui et qui fait quoi… quel type de sport est pratiqué… Ces inspections touchent aussi bien les propriétaires de ces salles que les entraîneurs sans oublier la liste des inscrits car les groupes terroristes sont connus pour l’apprentissage des arts martiaux, entre autres.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page