Lutte contre les stupéfiants dans les écoles : Chakib Benmoussa défend son bilan

Le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa, a affirmé, lundi, que les services de son département œuvrent en coordination avec les équipes de sécurité pour surveiller les abords des établissements scolaires et les sécuriser de tout acte criminel.

En réponse à une question orale à la Chambre des Représentants, posée par le Groupe du Rassemblement national des indépendants (RNI), le ministre a indiqué que le bilan des actions des équipes mixtes chargées de surveiller les abords des établissements scolaires durant la période allant de janvier à mars 2022 relève que le nombre des affaires traitées en relation avec le trafic illicite de stupéfiants totalise 120 dossiers, précisant que 1270 personnes ont été arrêtées, dont 53 mineurs.

Le ministre a souligné que son département s’appuie sur l’intégration des concepts de lutte contre l’usage de stupéfiants et la toxicomanie dans les programmes scolaires, la sensibilisation et l’éducation à travers l’organisation des activités de développement des compétences de vie, en plus de l’approche d’éducation par les pairs au sein des clubs de santé et des formations dans le domaine de la lutte contre le tabagisme et la drogue

Il a fait savoir que le nombre de bénéficiaires des campagnes de sensibilisation menées en partenariat avec les services de sécurité s’élève à plus de 243.000 étudiants et plus de 960 associations.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page