L’UE entame la réouverture de ses frontières aériennes, le Maroc concerné

Après l’avoir fermé le 17 mars dernier à cause de la propagation du Covid-19, l’Europe entame, à partir du 1er juillet, la réouverture progressive de son espace aérien.

Les Etats membres de l’UE ont ainsi décidé de rouvrir, dans un premier temps, leurs frontières aériennes à 14 pays, parmi lesquels figure le Maroc.

« La liste des modalités à respecter pour ouvrir les frontières a été établie ce vendredi 26 juin en soirée. Cette proposition devrait être votée ce lundi », relève le site Sortir à Paris.

Et de préciser que « selon cette proposition, plusieurs critères épidémiologiques doivent être respectés pour être sur la liste des pays autorisés à atterrir en Union Européenne, notamment un taux de nouveaux cas de Covid-19 proche ou en dessous de 16 pour 100.000 habitants (moyenne dans l’Union européenne) sur les 14 derniers jours, avec une tendance à la baisse des nouveaux cas, ainsi que l’existence de mesures mises en place pour lutter contre la pandémie ».

À noter que les 13 autres pays concernés sont: l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay. Auxquels on ajoute Andorre, Monaco, le Vatican et Saint-Martin.

M.S.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le Maroc attend toujours la réponse d’Amnesty international (responsable)

Les autorités marocaines sont "toujours en attente" de la réponse d'Amnesty international à la lettre du chef du gouvernement.