Loubna Abidar se paie la tête du prédicateur hostile à la mixité

Hamid Idrissi, prédicateur de son état, tient la vedette aussi bien dans les médias que les réseaux sociaux ces derniers jours. Ceci, dans le rôle peu enviable du personnage hostile à la mixité dans nos établissements scolaires. Cet individu va jusqu’à priver sa propre fille d’instruction pour éviter le risque inéluctable que sa progéniture angélique ne plonge dans la débauche et dans la dépravation diabolique.

Notre Loubna Abidar nationale ne pouvait ne pas saisir cette occasion pour faire parler d’elle…en parlant de lui. Et l’actrice n’y est pas allée de main morte, tout en ironisant et semblant y prendre un grand plaisir. Sur sa page Facebook, elle a commenté les “idées” du prédicateur sur l’école, la mixité et ses “dangers sur l’éducation des filles”.

Mélangeant humour, sarcasme, indignation et féminisme sous-jacent, Loubna s’est donc payé la tête de Hamid Idrissi. Voici un extrait de la publication “abidarienne”.

“Ce monsieur  veut cantonner sa fille à la maison, l’enfermer. Pas d’école, il s’occupera lui-même de son instruction ou aura recours à des cours par correspondance. Elle apprendra ainsi des bribes d’histoire et de géographie et des leçons sur l’alimentation. Pour son géniteur, elle ne sera qu’une femme. Alors à quoi bon des études? Pourquoi choisir la médecine, l’architecture ou l’aviation? Que fera-t-elle de diplômes? Pour trouver un emploi, devenir indépendante pécuniairement, se sentir responsable et libre et faire entendre sa voix?”.

Et Loubna de répondre à ces questions d’une façon des plus ironiques, en reprenant l’argumentation fallacieuse de cet ennemi de l’école et du progrès: “Non, non, Monsieur, l’honneur avant toute chose! L’honneur en premier et en dernier lieu. Et que Dieu maudisse les études!”.

LIRE AUSSI: Un prédicateur met en garde contre les « dérives » de la mixité à l’école

Et la conclusion de la publication de Loubna Abidar, concernant  la “fatwa” controversée d’une personne ne sachant pas tourner sa langue sept fois avant d’affirmer des choses, prend à témoin les internautes: “Avez-vous vu cet exemple de génie? Avez-vous vu cette pensée profonde?”.

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Marrakech: deux Singapouriennes victimes de vol

La police de Marrakech a arrêté en début de semaine deux individus pour avoir volé deux touristes dans l’ancienne médina de la ville ocre.