L’ONDA évoque la reprise des vols

Malgré l’allègement de mesures restrictives liées au covid-19, le gouvernement n’a encore pris aucune décision au sujet de la reprise des vols et de la réouverture des frontières.

Face aux demandes des Marocains résidant à l’étranger, impatients de retourner au pays, l’Office national des aéroports a brisé le silence, rappelant, sur sa page Facebook, que le Maroc a prolongé la suspension des vols de et vers plus de 100 pays. Et ce jusqu’à nouvel ordre.

Parmi ces pays se trouvent le Mali, le Ghana, la République Démocratique du Congo, la Guinée Conakry, la Libye, l’Argentine, la Bosnie-Herzégovine, le Cameroun, la Croatie, le Mozambique, la Pologne, la Norvège, la Finlande, la Grèce, le Liban, le Koweït, l’Algérie, l’Egypte, la Belgique, la Suisse, les Pays-Bas, l’Autriche, le Portugal, la Suède, l’Ukraine, la République Tchèque, l’Australie, l’Irlande, le Brésil, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, l’Afrique du Sud, le Danemark, l’Espagne et la France.

Par ailleurs, la réouverture des frontières doit obéir à plusieurs critères sanitaires et doit prendre en compte le respect des mesures restrictives en vue d’endiguer la propagation du coronavirus, au Maroc. Pour le docteur Tayeb Hamdi, chercheur en politiques et systèmes de santé, toute décision de rouvrir les frontières avec tel ou tel pays dépend de nombreux facteurs, dont le développement de la situation épidémiologique au Maroc, mais aussi de celle du pays avec lequel la reprise de transport aérien sera entérinée.

De même, a précisé Dr Hamdi, qu’il faudra avoir pleine connaissance du déroulement de la campagne de vaccination au sein du pays de provenance et savoir ce qu’il en est de la propagation de nouveaux variants de la covid-19 dans ledit pays.

H.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page