L’incroyable transformation de Marrakech pour la Cop22 (VIDÉO)

Des efforts colossaux ont été fournis pour réussir la 22ème Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), qui aura lieu du 7 au 18 novembre à Marrakech, et garantir un bon déroulement de ses travaux.
Cette COP aura lieu au village Bab Ighli, qui s’étend sur près de 300.000 m², et devra accueillir 20.000 délégués de 196 pays (197 parties), selon le comité de pilotage de la COP22.
Un total de 55 tentes, montées en moins de 3 mois, constituent le village qui comprend deux zones distinctes, à savoir la zone bleue (officielle) et celle verte (innovations et société civile).
La zone bleue, administrée par l’ONU et qui abrite réunions officielles et négociations, est couverte par une canopée de 700 mètres de long et 26 mètres de large. Des jardins longent le parcours et les délégués et journalistes pourront profiter des services et de l’ambiance conviviale de deux restaurants.
Les aménagements intérieurs de la zone bleue ont été faits dans le strict respect du protocole onusien et elle comprend deux grandes salles plénières, dont l’une dotée d’une porte monumentale rappelant l’architecture traditionnelle marocaine, permettent l’accueil des participants dans le cadre de rencontres internationales et multiculturelles.
Cette zone, qui bénéficie d’un statut d’inviolabilité, est accessible toute la journée par les personnes accréditées par la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).
L’aménagement, l’accès, la programmation et la sécurité de cette zone sont entièrement gérés par la CCNUCC et ce, conformément au principe d’extraterritorialité défini par l’accord de siège signé entre l’ONU et le Maroc, pays hôte de la COP22.
Outre ses salles plénières, elle abrite le bureau du secrétariat de la CCNUCC, celui de la présidence marocaine de la COP22, les bureaux des différentes délégations, les salles de négociations et des side events et un espace réservé aux médias.
En ce qui concerne la zone verte, qui s’étale sur une superficie de plus de 30.000 m2, elle accueillera les représentants de diverses entreprises marocaines et du monde entier ainsi que de grandes institutions marocaines, d’organisations non gouvernementales (ONG) et d’autres organisations de la société civile.
Selon le Comité de pilotage de la COP22, un total de 800 organismes (associations, universités, institutions, régions, coalitions, etc.), dont 40% d’internationaux, sont invités à cette conférence planétaire qui aura lieu grâce à 25 partenariats publics-privés.
Des facilités ont été aussi prévues pour rendre les conditions de travail plus agréables et confortables aux participants et journalistes présents.
Selon le site web de la CCNUC, un guichet de Bank Al Maghrib est disponible au site de Bab Ighli et sera ouvert du lundi 7 novembre au vendredi 18 novembre de 9H00 à 16H. Il sera, toutefois, fermé le samedi 12 novembre et dimanche 13 novembre.
Un centre d’affaires ainsi qu’une salle de prière et de méditation sont disponibles et des navettes seront là pour assurer le transport du et vers le site Bab Ighli à partir du 5 novembre chaque 15 minutes durant les heures de pointe et chaque heure en dehors de ces heures.
Aussi, 50 véhicules électriques seront mobilisés pour assurer le transport des délégations participantes, d’après le comité de pilotage de la COP22.
Pour assurer la durabilité de la COP22/CMP12/CMA1 et réduire l’empreinte écologique, le gouvernement marocain a décidé d’introduire une série de mesures, notamment la distribution de bouteilles recyclables, qui peuvent être remplies de l’eau potable aux points d’eau disponibles sur le site, et le transfert d’informations et de documents sur supports électroniques ou par e-mail. Le programme de chaque jour sera publié chaque matin sur le site web de la CCNUCC.
Et pour les participants qui veulent découvrir la ville ocre, des livrets de poche leur seront distribués.
Le comité de pilotage de la COP22 relève aussi la mise en place d’installations médicales adéquates avec un personnel qualifié pour donner les premiers soins, prendre en charge les cas d’urgence au sein de la Conférence et assurer l’accès immédiat aux hôpitaux et aux services hospitaliers.
Le budget de la COP22 a nécessité la mobilisation de plusieurs ressources. L’Etat marocain a débloqué 300 MDH, une somme de 200 MDH a été sollicitée du secteur privé, alors que le reste a été financé par l’extérieur (l’Union européenne, le Canada, le Programme des Nations unies pour le développement et le Fonds international de développement agricole).
La COP22 connaîtra la présence de plusieurs stars et célébrités, notamment Léonardo DiCaprio, qui a déjà produit un documentaire sur les changements climatiques, Arnold Schwarzenegger, acteur et ancien gouverneur de l’Etat de Californie, l’ancien vice-président américain, Al Gore et le footballeur argentin, Diego Maradona.
(avec MAP)
cop5 cop4 cop3 cop2 cop1




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page