Libertés individuelles: un mouvement contre les “hors-la-loi” voit le jour

Une version marocaine de “La querelle des Anciens et des Modernes”, du temps de Victor Hugo, est en train de fourbir ses armes respectives. Sauf que chez nous, il ne s’agit pas de courants littéraires mais de libertés individuelles, entre ceux qui sont “pour” et ceux qui sont “contre”.

Ainsi, après le manifeste des “Hors-la-loi”, prônant l’abrogation de certains articles du Code pénal pénalisant les relations hors-mariage, l’adultère, les orientations sexuelles et l’IVG, la riposte des “contre” n’a pas tardé à venir.

Ladite riposte est celle de l’Institution”mawadda” pour le développement de la famille marocaine. Celle-ci, sur sa page officielle Facebook, a contre-attaqué en lançant une campagne sous le slogan: “Marocains contre les libertés licencieuses”. Ces dernières, selon l’Institution “mawadda” réfutent les lois, la morale, ainsi que des dispositions de la Constitution.

L’Institution a tenu également à différencier les libertés individuelles en tant que droits constitutionnels devant être respectés par la loi et la société, d’un part. Et d’autre part, les libertés licencieuses qui donnent libre cours à des dérives et des maux, tels que la prostitution, l’adultère, l’homosexualité, ainsi que l’avortement signifiant l’assassinat d’un être humain innocent.

Par ailleurs, la campagne “Marocains contre les libertés licencieuses” pense que la requête des adeptes des libertés individuelles comporte “de graves maux et dangers pour l’individu, la famille et la société, plus importants que les plaisirs des sens et du libertinage”.

Et d’ajouter: “Notre Patrie est un pays musulman. Il est et restera, grâce à Dieu, un phare lumineux sur la voie d’un islam ouvert et du juste milieu. Refusant tout extrémisme sous toutes ses formes. Celle de l’abus outrancier et celle du libertinage, de la luxure et de déliquescence morale, dont ces comportements sont l’un des exemples signifiants”.

A signaler que la campagne “Marocains contre les libertés licencieuses” a déjà recueilli plus de 5000 signataires. Et il est attendu que ce nombre grandisse avec d’autres signataires.

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Libertés individuelles: le MUR n’en démord pas

Le Mouvement de l'unicité et de la réforme (MUR), ossature idéologique du PJD, a annoncé que son Conseil consultatif "s'était arrêté sur le débat sociétal concernant les libertés individuelles dans notre pays".