L’humoriste Amine Radi revient sur son agression à Casablanca

Le jeune humoriste marocain, Amine Radi, a été victime d’une agression de la part d’un policier, sur la voie publique, samedi dernier.

Cela a eu lieu à Casablanca et le jeune homme n’a pas manqué de filmer l’agression, en direct sur sa page Facebook.

Dans cette séquence, qui a été largement partagée sur les réseaux sociaux, on peut apercevoir le comédien se faire frapper par l’agent de police. “Il m’a cassé mes lunettes et m’a traité d’âne”, a affirmé Radi.

Trois jours après, Amine Radi est revenu sur cette agression dont il a été victime, dans un entretien accordé à nos confrères de Febrayer,

“Je me suis rendu à Bernoussi, à bord de ma voiture, pour récupérer une clé USB dont j’avais besoin pour le spectacle que je devais donner le même jour au Morocco mall. Au niveau d’un rond-point, le policier en question m’a ordonné de m’arrêter en me lançant «Arrête-toi , espèce d’âne!». Lorsque je lui ai demandé des explications, il m’a répondu: «Seule la police a le droit de poser des questions. Tu dois tout simplement exécuter les ordres»”, a confié l’humoriste .

Et d’ajouter: “A ce moment-là, un autre policier est arrivé, a commencé à me filmer et à noter le numéro d’immatriculation de ma voiture. J’ai alors pris mon téléphone et j’ai fait de même, ce qui a provoqué la colère de mon agresseur. Celui-ci m’a asséné un coup au visage et a voulu confisquer mon smartphone. Il n’a finalement pris que la clé de ma voiture”.

Amine Radi a précisé qu’il a posté deux stories sur Instagram pour dénoncer ce qu’il a subi. «Le policier m’a encore une fois agressé en  me tirant par mon tee-shirt. Indignés par ce comportement, j’ai eu le réflexe de faire un live sur Facebook et de montrer le visage de mon agresseur qui n’a pas manqué, à ce moment-là, de me donner plusieurs coups de pied», a souligné Amine Radi. Il a également affirmé qu’un motard est intervenu et lui a demandé de suspendre le live. «Ce dernier m’a dit «Considère-le comme ton père!». Sauf que mon agresseur ne s’est pas calmé. Il m’a pris mon téléphone, l’a jeté par terre avant de le mettre dans sa poche. Je me suis rendu par la suite à la préfecture de police où j’ai été reçu par le préfet et plusieurs autres responsables que je remercie d’ailleurs. J’ai été entendu et j’ai signé le PV», a-t-il  assuré.

Aujourd’hui, le comédien estime qu’il s’agit d’une atteinte à sa dignité, expliquant qu’il conduit depuis ses 18 ans et qu’il n’a jamais eu de problèmes avec la police. «J’ai fait cette vidéo parce que j’étais seul et que  j’avais besoin d’une preuve. Vous devez toutefois savoir que j’ai retiré ma plainte», a-t-il conclu..

N.M.

Suggestions d’articles

Météo Maroc: les températures estivales de retour

Les prévisions météorologiques pour la journée du dimanche 16 juin 2019.