L’ex-policier Hicham Mallouli sort de son silence (Vidéo)

Mercredi 24 octobre, plusieurs informations ont circulé selon lesquelles l’ex-policier Hicham Mallouli aurait été arrêté à Marrakech suite à la plainte d’une femme, l’accusant de l’avoir violée.

Dans un live diffusé sur sa page Facebook, le jeune homme a balayé d’un revers de main toutes ces rumeurs, assurant qu’il n’a pas été interpellé. «Je remercie tous ceux qui m’ont envoyé des messages pour demander de mes nouvelles. Je n’ai pas été arrêté, je suis chez moi», a-t-il précisé.

Rappelons que Hicham Mallouli avait été condamné le 30 janvier 2018 par la Cour d’appel de Rabat à un an de prison ferme et une année de sursis pour viol, séquestration et coups et blessures.

Entendu par la police judiciaire, il avait été traduit le 6 octobre 2017 en justice suite à la plainte de deux filles. Le mis en cause entretenait une relation de plusieurs années avec la première, originaire de Fès, lui promettant le mariage. En la surprenant en flagrant délit de tromperie, celui que certains surnomment le “super-flic” lui aurait asséné plusieurs coups. La seconde fille, de Marrakech, avait porté plainte contre le policier pour coups et blessures et tentative de viol. De son côté, Mallouli a toujours nié en bloc les accusations et avait déclaré qu’il était victime de sa célébrité. A noter que la DGSN l’avait rappelé à l’ordre pour ses nombreuses publications sur les réseaux sociaux.

Après sept mois passés en prison, Hicham Mallouli a finalement été acquitté récemment. Cette fois-ci, «le super-flic» a-t-il été rapidement relâché ?

R.T.

Suggestions d’articles

Martil: la mère de trois enfants meurt d’une overdose

Le suspect, un entrepreneur, a été entendu par la police avant d’être placé à la prison locale de Tétouan.